Évaluation de prédictions dynamiques : quelques méthodes et applications au pronostic de la démence

  • Paul Blanche

Résumé

L’utilisation de données longitudinales pour calculer des prédictions individuelles de risque dites “dynamiques” gagne actuellement en popularité. Les prédictions sont dites dynamiques car leur calcul est actualisé au fur et à mesure que l’information sur le profil de santé des sujets évolue au cours de leur suivi. Cet article papier présente des méthodes pour quantifier et comparer des capacités pronostiques pour ce type de prédictions. Une évaluation basée sur les deux concepts de discrimination et de calibration est suggérée et une approche non paramétrique de pondération par l’inverse de la probabilité de censure est présentée pour l’inférence. Cette approche permet de s’adapter naturellement à la présence de données censurées et de risques concurrents, deux situations fréquentes en recherche médicale. Quelques résultats asymptotiques sont présentés. Des tests et des régions de confiance en sont dérivés. Une application sur des prédictions du risque de démence chez les personnes âgées est discutée. Les prédictions sont basées sur les mesures répétées de deux tests psychométriques et sont issues de deux modèles précédemment estimés sur les données de la cohorte Paquid. Leurs capacités pronostiques sont quant à elles évaluées et comparées avec les données externes de la cohorte des Trois-Cités. Cet article a reçu le Prix du Docteur Norbert Marx 2015.
Publiée
2016-09-22
Rubrique
Article